25 février 2007

Comme une étoile filante...

Une fois de plus, je voyage, presque sans bagage, je vais et je viens, je tourne, serait-ce en triangle. La plume est restée accrochée sur la lune et la locomotive déraille encore. Alors tant pis, je tente de faire en sorte. Et je file encore un peu, les trains partent des gares et moi avec. Tout passe, tout lasse sauf les gares. Alors ça passe. Et puis il y a les pavés de Paris sous mes pieds ces temps ci. Et je ne me lasse de croquer et dessiner ce qui défile sous mes yeux ou. Par à travers la fenêtre d'un train. Tant de reflets qui se dessinent sur elle. Entre Terre et Lune, y'a la locomotive qui divague et perd sa plume. Elle est restée sur la lune. Je cours sur les pavés puis pieds nus, sur le sable ensoleillée, puis de nouveau sur les pavés. D'ici quelques jours dans une neige étoilée. Je continue de barouder. Quelque soit le quai la locomotive rencontre toujours toutes sortes de pirates, qui dégainent roufles et autres trésors. Quelque soit le rhum, en haut du mat on gerbera. Rhooo l'autre hé la rabajoise. On n'oublie pas. Musées ou disney volés, je sens toujours dans l'air, l'hermine de rien, une certaine piraterie que la locomotive connait bien.

"J'suis pas inscrit sur la mappemonde. Y'a pas de pays pour les vaut riens, les poètes et les baladins. [...] Que Paris est beau quand chantent les oiseaux, que Paris est laid quand il se croit français."

Dans d'autres mots, pour le moment, je me barre, je m'en suis allée, respirer autre part.

Posté par bouteille13 à 21:20 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Comme une étoile filante...

    en tout cas ça fait plaisir de lire une nouvelle note ! :]

    Posté par prunaile, 26 février 2007 à 17:30 | | Répondre
  • ...

    Juste.

    Juste des souvenirs de toi en me balladant dans le vieux lyon.

    Tu me manques.

    Posté par Paupière, 02 mars 2007 à 01:38 | | Répondre
  • Bonjour...

    "J'crois que les histoires d'amour c'est comme les voyages en train..." Grand Corps Malade.

    J'ai découvert ton blog il y a quelques semaines, et tes mots pansent un peu mes blessures.
    J'aime tes mots, tes maux dits, tes maudits maux...

    Je t'aime à ma façon... une façon un peu con !!...

    Je t'embrasse fort, je continue de te suivre, te poursuivre...

    A bientôt petite toi.

    Ziggy

    Posté par ziggy, 02 mars 2007 à 15:41 | | Répondre
  • pensées respectueuses pour une étoile filante alors.

    xxx

    Posté par dame mariane, 03 mars 2007 à 13:03 | | Répondre
  • ta déjà envisager de voyager autrement qu'en train?
    le vélo, ça c'est l'avenir!
    c'est toi qui décide ou est la gare, tu descends
    et remonte quand tu veux...
    et puis tu n'as pas tous ces gens autour de toi, qui telphonent, mangent, respirent p
    bon je fais peut etre une overdose de rail (de train)

    Posté par CowBoY/Kabouter, 08 mars 2007 à 23:31 | | Répondre
Nouveau commentaire