19 septembre 2006

Mise en abîme.

Je pense que je pense, que je pense, que je pense, que je pense, que je pense, que je pense. Et tout ce monde autour de moi, CHEZ MOI. Cette phrase me terrifie, me remplit de joie et me vide de tout trouble. Ou presque. Leurs sourires comme un cadeau déposé derrière la porte, là où les rideaux sont verts et violets. J'ai les cheveux en bataille et une vague ressemblance punk. Crappette et moi avions parié. J'ai largement perdu. Crapette m'a pourtant tout soufflé. Rien de plus drôle que ce pari, mêm si au fond j'ai tout gagné. Je... [Lire la suite]
Posté par bouteille13 à 19:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 septembre 2006

Mise en abîme.

Je pense que je pense, que je pense, que je pense, que je pense, que je pense, que je pense. Et tout ce monde autour de moi, CHEZ MOI. Cette phrase me terrifie, me remplit de joie et me vide de tout trouble. Ou presque. Leurs sourires comme un cadeau déposé derrière la porte, là où les rideaux sont verts et violets. J'ai les cheveux en bataille et une vague ressemblance punk. Crappette et moi avions parié. J'ai largement perdu. Crapette m'a pourtant tout soufflé. Rien de plus drôle que ce pari, mêm si au fond j'ai tout gagné. Je... [Lire la suite]
Posté par bouteille13 à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2006

Moi, mes amours? Je les emmerde!

Au fond, j'aime quelqu'un d'autre. C'est évident. Même si je l'ai plus choisi qu'autre chose. Pour m'en sortir. Mais c'est pire, comme si j'avais le don des histoires compliquées qui finalement n'en sont pas. Des histoires. Juste un souvenir. Au fond je n'arrive pas à aimer, mais j'aime le souvenir de sa peau contre ma peau et toutes ces petites choses qui soulèvent le ventre. Et puis j'en avais besoin. Besoin de combler le vide, je ne saurais l'exprimer autrement. Il est dommage que. Il est futile que. Tout est si confus et aucun... [Lire la suite]
Posté par bouteille13 à 18:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]